Si difficile de recevoir le don de la vie sans conditions

Quelque soit notre pensée et notre rapport à la Vie, elle ne cesse de donner. Il n’ y aucune condition à son don qui que nous soyons et où que nous soyons.

La magie viendra dans notre capacité à recevoir d’elle sans conditions également. C’est encore loin d’être le cas et très honnêtement c’est bien normal. Tenir ces propos face à une personne qui vit une difficulté et une épreuve est déplacé et inapproprié. Ce n’est pas la finalité de cet article.

L’Amour a 2 facettes. Une impopulaire et l’autre populaire.

L’impopulaire : le mal-être en général quelque soit sa forme, les croyances limitantes, les peurs, la haine, la colère, les blessures, la manipulation, le mensonge, la perversion quelle qu’elle soit, la torture, la malveillance, les blessures existentielles, les blocages, l’ego mal placé, les vices, l’atrocité, la douleur, le sombre, la violence, le noir, les horreurs, le rejet, le jugement, la maladie, la perte, le crime, le deuil, les malheurs, la maltraitante, l’irrespect, le laid, l’injustice, les difficultés, le mental, la guerre, les conflits, la pauvreté, la misère, les embûches, le non soutien, etc…sera le MAL.

La populaire : la beauté, la douceur, la chaleur, la lumière, la bienveillance, la gentillesse, les vertus, l’empathie, la générosité, le bien-être, l’esprit, le coeur, la joie, la paix, tout ce qui est “positif”, la nature, le soleil, le blanc, l’or, le doré, le soleil, la clarté, la vérité, le sourire, l’humour, la chance, la fluidité, la facilité, la caresse, la tendresse, tout ce qui est arrondi, la compassion, la créativité, l’art, la sensibilité, la beauté, l’harmonie, les arcs en ciel, le ciel bleu, le respect, la politesse, le savoir-être et vivre, les valeurs, l’abondance, la réussite, la solidarité, le pacifisme, le droit à la différence, la tolérance, la liberté, le soutien, etc…sera le BIEN.

( listes non exhaustives)

En résumé, l’amour est conditionné par le Bien et le Mal. C’est une approche qui nourrit la dualité et non l’Unité comme prétendu. Notre manière de recevoir de la vie est conditionnelle alors que la vie ne l’est pas dans son don.

Comment quelque chose qui est censé être “mauvais” peut être qualifié d’amour et de “bon” pour nous ? Comment voir de l’amour dans ce qui fait mal, blesse et dire que c’est juste alors que nous ressentons de l’injustice ? Comment qualifier une épreuve aussi éprouvante et difficile soit-elle comme un don de la vie alors que le ressenti est totalement l’inverse ? Comment est-ce possible ?

Il est naturel de rejeter cet aspect là de l’amour. C’est à mon sens une des vérités la plus difficile à accepter de la Vie. C’est même choquant pour certains voir inacceptable. Certains le prendront même comme une insulte à l’amour. Je l’entends, le comprends et le respecte.

Pourtant Tout est Amour. La difficulté est d’arriver à voir dans l’ombre la lumière, l’amour dans ce qui n’en semble pas. La vie nous donne les moyens pour grandir et évoluer. Elle sait exactement ce qu’il faut à chaque instant et à chacun de ses enfants. Elle est dans son rôle de parent ( création- source) au service de son enfant ( âme- être) qui à ce moment là ne voit pas son don ni son amour. Il manque de recul et de maturité pour. Plus tard en grandissant, il comprendra pourquoi tout cela.

Sur notre chemin, la générosité d’une personne, la valorisation professionnelle, une main tendue, un papillon sur la main, une rencontre agréable et fluide, obtenir ce que l’on veut sera un don d’amour. En opposition, un refus, l’emprise d’un pervers narcissique, le harcèlement, une maladie, un accident, la perte d’un être, une injustice quelconque seront difficilement perçus comme un don d’amour.

Normal. Pourtant aussi difficile que cela puisse paraître, tout participe au programme de notre incarnation ( cycle d’une vie) qui entre lui-même dans un programme encore plus grand et vaste qui est la mécanique de croissance de l’âme (cycle de l’âme).

Au fond de nous, quand nous cherchons des réponses à nos questions existentielles et au sens profond de la vie, nous savons bien que rien ne sert à rien. Nous cherchons la logique car tout a du sens. Difficile de croire que l’on vit une épreuve juste pour la vivre et puis plus rien. Il y a forcement une explication.

Recevoir sans conditions est à mon sens ce qu’il y a de plus difficile à apprendre.

C’est pour moi la finalité de la guérison spirituelle. C’est l’enseignement de la Foi Absolue. 

Adeline Ferlin, guide spirituel, auteure. Tout droit réservé ©Adeline Ferlin- Juillet 2021

 

You are currently viewing Si difficile de recevoir le don de la vie sans conditions