Ma philosophie

De la réincarnation aux questions existentielles

Intriguée par la nature humaine et son évolution depuis petite, mon travail consiste depuis quelques années à observer notre  mécanique d’évolution dans sa globalité. Étudier et donner du sens au cycle de la vie est possible en travaillant à l’échelle de sa propre existence. De mon point de vue, c’est en s’élevant et en appréhendant la vie à l’échelle de l’âme qu’il devient possible de trouver du bon sens à la finalité de la vie terrestre et à toutes les incohérences et différences insolubles au regard d’une seule existence. 

Partager ma part de vérité

Cela peut paraître prétentieux et arrogant de ma part que de partager ce que j’ ai compris. Je me suis souvent demandée en quoi j’étais légitime pour oser le faire. Je ne suis ni une savante, ni une scientifique, ni un grand maître, je n’ai pas de diplôme particulier, ni un nom dans le domaine qui puisse justifier, attester et prouver le résultat de mes recherches personnelles en étudiant à mon échelle la mécanique du monde et son évolution, son fonctionnement et ses cycles. Plus observatrice que théoricienne, j’ai compris que la complémentarité se pratique dans l’opposition. Pour accéder à cette connaissance et reconnaissance le seul moyen a été de la pratiquer à mon échelle et de la conscientiser. Un jour je me suis dit simplement que j’étais Adeline et que j’avais le droit comme tant d’autres d’exprimer comment je percevais tout cela. J’ai pris cette liberté et compris que rien n’est prétentieux dans ma démarche. 

Il n’y a ni méthodes, ni clés, ni protocoles et ni techniques. La seule explication est le processus naturel de vie qui œuvre en chacun de nous. Inné, il n’y a rien à inventer ni à refaire sauf essayer de retranscrire au plus près son mode opératoire. L’âme en a un.