La quête de l’insensibilité

La quête de l’insensibilité

Vivre sans me poser toutes ces questions

« Parfois je préférerais être différent de ce que je suis. Moins gentil, sympa, moins compréhensif et en avoir rien « à faire ». J’aimerais m’en foutre, être indifférent et que tout me passe au-dessus. Être rancunier et que l’autre souffre comme je souffre. Attention, non pas pour qu’il ait mal. Non, surtout pas…mais pour qu’il comprenne ce que je ressens, qu’il reconnaisse et réalise ce que je vis moi de mon côté.
Ce besoin d’être reconnu par l’autre est parfois épuisant.

Être insensible. Être comme eux. J’imagine que cela doit être plus facile. Oui, envie que tout me traverse sans aucun effet sur moi. Ne plus me soucier des autres ni m’en préoccuper. Ne plus penser à eux. Arrêter de leur donner autant d’importance, de considération et de place. Ne plus ressentir. Du calme, du silence. Me couper, m’isoler. Et puis marre de m’en vouloir et de culpabiliser quand j’ai ce genre de pensées qui me traversent. Vivre sans me poser toutes ces questions qui m’envahissent. Ne plus chercher à comprendre. Parfois je préférerais ne rien savoir, ne rien voir.

Et puis pourquoi ce besoin quasi permanent de me remettre en question et me demander si je suis juste ou injuste? Pourquoi m’en vouloir autant alors que d’autres ne s’embarrassent pas avec tout cela. Pourquoi toujours faire de mon mieux? Parce que je suis ainsi fait(e). C’est ma nature, rien ne sert de lutter. Je le sais bien. Mais parfois j’en ai simplement marre d’être ainsi. Du répit, du repos svp…stop, pause »

Apprendre à vivre avec sa sensibilité

Il est normal de ressentir tout cela et de saturer. Apprendre à vivre avec sa sensibilité, ses valeurs et à aménager son écosystème en en tenant compte sans le subir est le chemin de beaucoup d’entre nous. Je voulais vous parler de cette part de nous que nous aimerions ne plus être en essayant d’être quelqu’un d’autre, pensant que ce serait bien plus simple et facile à vivre. Nous essayons tout cela. C’est un leurre. Nous tentons et ce serait mentir que de prétendre l’inverse. Choisir la facilité plutôt que la difficulté fait parti du chemin initiatique. Mais cela ne dure pas car ce n’est pas moi, pas nous, pas vous, pas ma nature ni la vôtre. Nous pensons que ce serait plus facile si…mais force est de constater que c’est plus difficile de ne pas être soi que d’être soi. Car quitte à choisir nous préférons largement offrir ce que nous aimerions aussi recevoir de quiconque.

Apprendre à protéger sa nature véritable autrement

Nous essayons de ne pas faire aux autres ce que nous n’aimerions pas que l’on nous fasse. C’est en cela que je nous nous sentons justes, légitimes, sincères et alignés. Se protéger demande beaucoup d’efforts et d’énergie. Mais apprendre à se protéger ne veut pas dire se protéger de soi et de sa nature véritable. C’est se protéger de ceux ou celles qui viendraient altérer et toucher notre intégrité de près ou de loin pour des raisons qui leur appartiennent à ce moment là. Il y a une grande différence entre les 2. Apprendre à protéger ma nature véritable autrement, non pas en la censurant mais en la reconnaissant et en veillant sur elle est une des quêtes de l’hypersensible.
Se reconnaître seul(e) dans son propre ressenti est une étape difficile car cela accentue par définition le sentiment d’incompréhension et de solitude. Mais paradoxalement c’est également libérateur.
Je vous souhaite d’être vous-même et d’apprendre à vivre avec et non sans.

Adeline Ferlin -Janvier 2023

Merci de partager cet article si vous le souhaitez

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Coaching en ligne

ABONNEZ VOUS pour accéder à des vidéos, un espace d'échanges en groupe, des webinaires, des ressources exclusives pour vous permettre d'avancer plus sereinement sur votre chemin.

Suivez moi sur mes réseaux

Autres articles

Pédagogie spirituelle
Adeline Ferlin

Ancré ou pas ancré?

Nous sommes tous ancrés. Nous incarnons toutes et tous la version de nous la plus développée, celle où nous sommes à notre max de notre propre évolution. C’est le point

Lire plus »