La guérison spirituelle, continuité du cycle initiatique de l’âme

0
La spiritualité est le cycle initiatique à l’échelle de l’âme. L’âme s’incarne, descend dans la matière comme un enfant qui irait chaque matin à l’école. Elle a un programme d’apprentissage qui est long car il est existentiel.
La vraie question est qu’apprend t’elle? Quelle est la véritable finalité? Quand on en comprend l’utilité, on se réconcilie avec les moyens mis en place depuis si longtemps pour nous permettre d’arriver là où nous sommes. Tout prend sens.
La guérison spirituelle est avant tout la continuité d’une initaition qui a été fort longue et qui explique aussi la fatique ressentie par ceux qui le vivent.
Ici l’âme prend pleinement conscience de son mode de croissance et comment elle est devenue grande, mature, lumineuse. Cela explique aussi pourquoi elle se sent si differente des autres et ses propres dificultés liées à sa maturité, sons système de valeurs, ses exigences face à un monde qu’elle “juge” souvent immature, irresponsable et ignorant.
L’éveil spirituel révele le parcours si long de l’âme et tout ce qu’elle a accompli pour arriver là où elle en est aujourd’hui.
 
La guérison est selon moi la touche finale des études de l’âme qui cherche alors la reconnaissance et à se légitimer pour trouver sa place. Elle en a marre des études ce qui s’explique à son stade d’avancée.
Elle est venue travailler la complémentarité. Elle est encore dans la séparation, la dualité et il lui reste encore quelques enseignements à recevoir qui lui permettront d’accéder à sa mission qu’elle devra accomplir dans l’unité.
 
C’est une aventure, un voyage qui ne ressemble à aucun autre, qui nous sort de notre zone de confort pour explorer l’inconnu et continuer d’apprendre. Surprenante, cette initiation est haute en couleurs et en vibrations trépidantes. Avec ses allures d’extraordinaire, elle nous enseigne toute la subtilité de l’ordinaire. Ce voyage suggère d’être prêt car au delà d’arriver à destination il nous sera demandé d’apprendre à accepter absolument tout ce qui se présentera à nous. Tout signifie ici sans exception ni détournement possible. La chemin est parfait. Ici c’est la foi absolue en la vie, de l’existence qui est à atteindre et qui procure la intérieure.
 
Ici et comme depuis toujours c’est la vie règne en maître et son enseignement est tel le vent qui souffle sur nos voiles pour la traverser. Car voyager nous apprend à vivre et à vibrer.
Nous sommes tous des êtres spirituels qui faisons un voyage humain et non l’inverse.
Le temps de l’éveil est venu. Ses symptômes sont une invitation au voyage pour retrouver notre trésor caché, souvent oublié. Lever le voile de l’oubli c’est accéder à notre “plan divin”, carte indispensable pour nous repérer sur notre chemin. Nous ne partons pas de rien ni de nul part 🙂
Chaque pièce du trésor étant une richesse en soi, nous les accumulons au fil de nos vies lors de nos différents voyages. Elles symbolisent toute une avancée, une conquête, une découverte, une expérience, une épreuve, une bataille. Certaines se vivent dans la lumière, d’autres dans l’ombre. Chaque pièce porte en elle une trace, une mémoire propre à son histoire. Je parle de toutes les mémoires, des plus merveilleuses aux plus douloureuses . Nous n’avons eut cesse de parcourir le monde et d’en ramener des souvenirs, des expériences pour un jour les transformer en connaissance.
Un jour notre âme estime que nous avons assez de richesses et qu’il est temps d’en faire quelque chose et de se rappeler. Alors elle choisit non plus d’explorer les contrées lointaines (le monde extérieur) mais cette fois-ci, tel l’enfant émerveillé, notre fort intérieur pour y découvrir tous nos trésors enfouis. Nous les observons un à un pour en saisir le sens, sa résonance, son histoire, son enseignement et son utilité. Que la pièce brille ou pas au premier regard, c’est nous qui donnons de la valeur à ce que nous avons ramenés de nos expéditions. Nous devenons des alchimistes en transformant tout ce que nos touchons en or. L’or du cœur, l’Amour.
L’explorateur renaît en nous. Quand nous remettons la main sur notre plan divin, nous réalisons que tout est prévu. Cela dépasse ce que nous pouvions imaginer.
Chaque vie est précieuse et regorge de richesses. Nous sommes la somme de toutes ces richesses. Nous ne les possédons pas parce qu’elles font partie de nous. Personne ne peut nous les dérober n’y nous en déposséder.
Plus nous avançons, plus nous nous en rapprochons et nous en rappelons. Le voile de l’oubli se lève. En nous pardonnant nous retrouvons alors nos aspirations et nos rêves. Nous discernons l’illusion de la réalité et nos projections (fantasmes) de nos rêves. Nous abandonnons la peur pour le courage, nos certitudes pour l’humilité, l’illusion pour la réalité. Émerveillés, nous gardons le cap. La lumière s’intensifie, s’installe et nous guide. Droit devant.
Tout redevient possible.
Des jours, des nuits, des semaines, des mois, des saisons et des années passent…et un beau jour nous devenons, non pas des donneurs de pièces, mais des donneurs d’amour. Nous nous réalisons sur tous les plans. Nous savons qui nous sommes, pourquoi nous sommes là et ce que nous avons à faire. Nous retrouvons un état de joie, de bonheur qui nous fait nous sentir heureux et nous fait prendre conscience de notre valeur et de tout ce que nous avons accompli pour y parvenir. Nous avons nos réponses. Plus besoin de partir, nous avons trouvé ce que nous cherchions.
Voilà le programme. Quelle aventure!!!
 
Je vous souhaite un beau voyage et une merveilleuse aventure.
Adeline Ferlin
Tous droits réservés©Adeline Ferlin-mai-2019
La guérison spirituelle, continuité du cycle initiatique de l’âme
Fermer le menu

error: Content is protected !!