L’amour, pouvoir de guérison

0

L’amour de soi est notre remède ultime. Il n’y en a pas d’autre. Il est le seul à pouvoir nous apaiser et nous permettre la libération de nos peurs et la guérison de nos blessures.C’est un long processus qui suggère beaucoup de travail et d’étapes.

Tout le voyage consiste en cela, nous apprendre l’amour.

Pour nous aimer, nous allons d’abord en prendre conscience, puis intégrer et pratiquer chaque jour un peu plus ses fondamentaux. C’est bien de les citer mais c’est mieux de pratiquer. Il suffit d’essayer et de faire de son mieux. Ça paraît simple en le disant mais c’est beaucoup plus “balaise” dans la pratique. Nos résistances sont belles et bien enracinées autours de nos racines naturelles. Plus nous pratiquons plus nous prenons conscience de tout ce qui nous conditionne.

Nous cherchons à vivre l’amour mais nous n’y sommes pas prêts. Nous n’acceptons pas ou ne savons pas ce que l’amour suggère véritablement. Cela se vérifie par le fait que nous ne sommes pas prêts à nous y abandonner dans nos actes. Nous parlons, nous suggérons, nous imaginons, nous projetons, nous attendons, nous possédons, nous supplions, nous accusons, nous renonçons…mais l’amour nous échappe, ou serait-ce nous qui nous échappons?

Je dirais que ce qui est le plus gênant, selon moi, c’est que beaucoup de personnes souhaitent vibrer sans faire d’efforts. Je remarque que nous sommes partisans du moindre effort. A cela s’ajoute une société de consommation débordante qui n’aide absolument pas à comprendre combien l’amour se mérite, s’apprend. L’amour demande un travail de conscience et n’arrive pas tout cuit. Et non 🙂

Il ne suffit pas de le vouloir. Il va falloir se battre.

Ainsi nos leçons d’amour nous sont offertes par notre chemin de vie. Tout ce que vous vivez ou pas agit en ce sens.

Dans les chapitres suivants, je vais tenter de vous exposer tout ce qui sera mis en œuvre au service de cet enseignement, œuvre de l’amour. Vous allez toucher la subtilité et la grâce dans toute sa splendeur.

Quand je m’aime, j’aime les autres. Quand je me pardonne je pardonne aux autres. Quand je me respecte, je respecte les autres. Quand je me donne de l’amour, je donne aux autres. Quand je me tolère, je tolère les autres…

La meilleure façon d’apprendre est de l’expérimenter par vous-même et je vous souhaite profondément de vivre et de recevoir en votre cœur toutes ces vérités, toute cette magie, et ce qu’est réellement le pouvoir de l’amour.

Il faut le vivre pour le croire et le donner…

©Adeline Ferlin- 2016

Fermer le menu

Curabitur facilisis velit, dictum leo. tempus ut libero