La phase d’éveil spirituel

L’éveil spirituel est une étape de la guérison spirituelle

Il y a souvent une grande confusion entre les 2. Cela provoque parfois une grande déception ou/et met encore plus en évidence cette sensation d’échec et de blocage. “Je sais mais je n’y arrive pas…pourtant je sais. Je ne comprend pas.”

La nuance est ici:
1- “tu as pris conscience ” – phase d’éveil et de prise de conscience
2- “Tu apprends” – phase de pratique et de guérison, de transformation.
3- “Tu sais” – phase d’incarnation de ce qui a été appris – savoir ce que cela implique pour y arriver – cela développe l’empathie et donc la compassion envers ceux et celles qui passent par les phases 1 et 2.

N’ayant jamais vécu la guérison spirituelle avant il est normal et légitime de ne pas savoir ce que cela implique… C’est en la vivant, en l’expérimentant que l’on découvre une à une les différentes étapes qui la constitue.

L’éveil spirituel est une étape de la guérison spirituelle. Elle est la phase de prise de conscience, celle où le voile se lève autant sur ta part divine que sur ta nature humaine. Elle est le moment des retrouvailles et de vérité entre l’âme et la personnalité.
Lors de ces retrouvailles, certains pensent être arrivé, voir même guéri en vivant la prise de conscience de leur part lumineuse. Puis ils vivent dans la foulée la prise de conscience de leur part obscure. Le Yin-Yang, les 2 facettes. Ce retour à la réalité provoque souvent une sensation d’échec et de faire un pas en arrière, voir même d’avoir régressé. Elle met en avant ta blessure, ce qui te sépare de toi. C’est fait exprès.
L’éveil c’est l’antichambre de la guérison, la classe préparatoire de la “maîtrise”, le bivouac au pied de ton Everest, la phase d’auto-évaluation.
L’éveil est une phase d’auto-évaluation qui demande de l’observation, de l’écoute, de l’accueil, de l’intégration, de l’acceptation. Sa finalité est d’accéder à l’étape suivante: la pratique. Cette étape est celle du choix. Tout a été fait pour que la personnalité soit en connaissance de cause pour décider de s’aligner au plan d’incarnation de son âme “veux tu m’aider à guérir?” et “es-tu prête à assumer tout ce que cela implique?”.

Il y a 3 grandes étapes essentielles:
1 – Effet miroir est la vérité ( voile qui se lève) sur nous pour permettre:
– la prise de conscience de notre lumière ( illumination) et de notre obscurité ( nuit noire de l’âme)
– discernement âme et personnalité et ce qui leur appartient réciproquement
– mesurer l’écart entre les 2 en conscientisant les blessures, blocages, croyances et conditionnements ( âme + personnalité) et ainsi comprendre ce que nous aurons à travailler dans l’étape suivant: la pratique.
=> nous apprenons ici l’humilité, celle d’accueillir la vérité de ce qui est.

2 – Le pardon: en prenant conscience de la vérité, en récoltant les pièces du puzzle, en accédant à nos 2 facettes, nous rétablissons en nous la justice. Nous travaillons le pardon car nous prenons conscience que nous ne savions pas. Nous nous pardonnons à nous-même notre propre ignorance. Nous réalisons que nous-aussi nous avons fait du mal, que nous sommes des humains, que nous avons une part de nous qui jugent, qui est limitée par des croyances, des blocages..que notre blessure a fait que nous avons aussi blessé. Nous nous pardonnons d’avoir pu pensé et croire que nous n’étions pas aimables, pas bienveillants, mauvais, laids, nuls, pas assez ceci, pas assez cela; pas assez bien, pas parfaits…nous nous pardonnons notre exigeante, notre dureté, notre propre maltraitance.
=> nous rétablissions la justice en nous même. Nous apprenons à nous pardonner et à comprendre surtout le sens du pardon.

3 – L’acte de foi, l’engagement: la personnalité est au courant, elle a beaucoup beaucoup engendré d’informations. Parfois elle a même une overdose car certains d’en enivre à s’en écœurer tellement ils ont soif de savoir. D’où la nécessité de prendre du temps aussi pour digérer. Souvent on se sent dans l’urgence, la personnalité veut aller vite, elle n’a qu’une vie. Cela se comprend donc aussi. L’âme et la personnalité s’alignent alors sur ce choix de faire ce voyage, cette ascension ensemble. L’âme doit guérir et doit faire des efforts pour ne pas abandonner et revenir à sa nature véritable. Elle continue sa croissance et apprend à devenir un maître de l’amour. La personnalité choisit de l’aider et cela lui demande aussi un énorme effort car pour cela elle va devoir apprendre à être aussi de l’amour pour s’aligner à elle. C’est un engagement d’amour entre elles. Le choix est ici d’assumer pleinement ce que cela implique: la pratique.
=> nous devenons responsable de nous-même, nous nous choisissons, nous commençons d’alignement. Nous choisissons de ne plus abandonner, de nous aimer et de nous donner les moyens d’y arriver. Nous sommes prêt à faire des efforts, à travailler. Le mouvement reprend.

L’éveil c’est la mise en bouche, c’est la préparation du sac à dos pour partir en voyage, pour te permettre de poursuivre ta quête et entrer en phase de pratique ( phase de chrysalide).
On parle toujours du papillon mais trop rarement de la chenille que tu es. L’éveil c’est conscientiser autant le papillon en devenir (ta nature véritable) que la chenille que tu es et ainsi de mesurer, d’évaluer la “distance” ( conditionnement, séparation) entre les 2 et choisir d’emprunter le chemin, la voie du cœur, pour enfin les réunir.

La phase d’éveil spirituel