La fleur

La guérison spirituelle est telle la fleur. On ne sait pas quand elle va sortir de terre, à quelle rythme elle va vivre ses poussées ni quand elle va éclore. On ne sait pas la forme ni l’apparence qu’elle prendra. Ses racines vont s’ancrer peu à peu dans la terre, sa tige va se former, se renforcer et tenir de plus en plus droite…debout, attirée par la lumière, le soleil, le ciel, elle ne cesse de s’allonger. Un jour la fleur s’ouvre, les pétales s’écartent et nous laisse entrevoir son cœur. Doucement elle s’épanouie et nous offre son parfum, sa couleur, sa fragilité, sa force, sa propre lumière.

La seule chose à retenir ici est le le respect absolu et total de son rythme de croissance et du temps qui lui sera nécessaire pour pousser, grandir, s’ouvrir et s’épanouir, rayonner et offrir au monde ce qu’elle a de plus beau, sa nature véritable.

La fleur nous parle, soyons attentifs et prenons en soin en lui apportant juste ce qu’il lui faut.

Du temps, de l’amour, de la tendresse, de la patience, de l’eau, de l’air, de la force, de la protection, du courage, de la lumière…rien qui puisse venir bloquer, stopper son oeuvre. Ni plus ni moins.

Regardons la fleur et inspirons nous de son enseignement. Tout est là. C’est la vie, la nature qui nous enseigne comment nous devons faire avec notre propre nature. Nous sommes du même monde, sous une forme différente voilà tout. Nous n’avons rien à inventer, juste à observer, faire preuve d’un peu plus d’humilité et essayer.

©Adeline Ferlin- 2016